Travailler à domicile  : que faire des quelques minutes de trajet qui n’existent plus ?

Travailler à domicile : que faire des quelques minutes de trajet qui n’existent plus ?

Comment mettre à profit les quelques minutes de trajet maison / bureau ?


Le confinement a entraîné la fermeture des bureaux. Grande découverte en 2020 : plus besoin de se déplacer pour travailler. Génial ! Ou pas… Car sans la vie de bureau, la séparation entre le travail et la maison devient difficile. Bien qu’une majorité de salariés considèrent leurs déplacements comme l'un des moments les plus stressants et indésirables de la journée, le fait de ne pas se déplacer du tout pose également des problèmes.

Après plus d’un an de télétravail forcé, nous nous sommes tous rendu compte qu'être sur la route du travail est un moment important de transition psychologique entre la maison et le travail. Sans ce « sas de décompression » , il devient plus compliqué de garder un équilibre entre notre vie personnelle et professionnelle. Par exemple : au lieu d'éteindre l'ordinateur et de rentrer chez nous avec un métro bondé aux alentours de 18 heures, beaucoup de travailleurs (salariés ou freelances) travaillent plus tard que jamais.
« Juste un e-mail de plus ! » , qui se transforme finalement en deux heures de travail supplémentaires, sans pour autant qu’il soit plus productif.

La moyenne de 53 minutes par jour que les gens gagnent en ne faisant pas la navette est souvent immédiatement absorbée par un travail supplémentaire moins productif. Pourquoi ne pas assumer le fait de consacrer ce temps en priorité à de la relaxation ? Que pouvons-nous faire pour transformer ces précieuses minutes de trajet en des instants qui nous rendent vraiment heureux ?  



1. Créez votre propre trajet


Pour beaucoup d'entre nous, les déplacements étaient le moment où nous nous mettions en « mode travail », mais cette transition ne doit pas nécessairement provenir d’un trajet physique. En moyenne, le temps de trajet le plus souhaité par les salariés est de 16 minutes. Par conséquent, lorsque vous êtes en télétravail, prenez ce temps pour vous préparer psychologiquement à entamer votre journée de travail : une petite réflexion autour d’un café, une marche matinale, l’écoute d’un podcast, la lecture de votre newsletter quotidienne, etc. À vous de choisir l’activité qui vous convient pour démarrer votre journée en douceur. 

Plus précisément, une étude récente a révélé que les travailleurs les plus heureux sont ceux qui utilisent leurs déplacements pour planifier leurs journées de travail. Essayez donc de commencer votre journée de travail à distance en prenant 15 minutes pour planifier votre journée.

Photo de Stephen McFadden sur Unsplash

2. Offrez-vous un « afterwork at home »


Ah les afterworks ! Cette célébration hebdomadaire (ou quotidienne pour certains) marquant le moment où la journée de travail prend fin, souvent accompagnée de quelques bières et nos collègues préférés. Ils vous manquent, n’est-ce pas ? Dans ce cas pourquoi ne pas le reproduire, mais à distance ? Rien ne vous empêche d’instaurer un petit rituel de retrouvailles entre collègues le jeudi soir sur Zoom ! Mais votre afterwork at home peut aussi se faire en solo autour d’un petit verre de vin, d’une collation, ou un appel à un ami. L’important est de trouver un rituel qui peut marquer la fin de votre journée de travail et vous y tenir ! Car, ces routines quotidiennes vous aident à célébrer ce que vous avez accompli au cours de la journée (plutôt que de vous concentrer sur ce qui reste à faire), apportant un sens à la vie et du bonheur.


3. Économisez du temps de travail pour votre tâche « must-do » du jour 


Si votre liste de tâches ressemble à la mienne, elle est toujours trop longue. Pour éviter de vous noyer dans cette enfilade de bullet points, identifiez chaque jour un « must-do » : une chose que vous devez accomplir quoiqu'il arrive, et poursuivez-le à plein régime ! Je sais, ce n’est pas une mince affaire face aux notifications constantes de Messenger, WhatsApp ou Gmail. Une seule solution : couper le wifi une bonne fois pour toutes afin de rester concentrée sur votre priorité absolue de la journée. 

Et bonne nouvelle ! Comme vous travaillez de la maison, les deux heures quotidiennes à passer dans les transports pour vous rendre au bureau se transforment (si besoin) en deux heures de travail supplémentaires. De quoi gérer les petites missions en parallèle de votre impératif de jour, ou bien de quoi travailler plus tôt et plus sereinement sur votre must-do et pourquoi pas, finir votre journée plus tôt.

Votre « must-do » est accompli ? Vous ressentez ce sentiment d’avoir passé une bonne journée de travail productive et satisfaisante ? Alors, vous profiterez pleinement de votre fin de journée en famille ou tranquillement reposé devant Netflix !

Photo de Magnet.me sur Unsplash

4. Gagner du temps pour votre vie sociale 


Gagner du temps en travaillant à la maison, c’est bien. Gagner du temps pour en faire quelque chose qui vous rend heureux, c’est mieux ! 

Il ne tient qu’à vous d’utiliser ces quelques précieuses minutes économisées pour en faire quelque chose qui a du sens pour vous ? Cela peut passer par le fait de garder le lien avec vos proches, amis ou famille, ou bien pourquoi ne pas vous dégagez du temps pour devenir bénévole. L’idée est d’utiliser votre temps de trajet quotidien pour remettre du lien social dans votre vie, à l’heure où justement, la distance sociale est de mise. 

Pas de panique ! Cela ne demandera pas obligatoirement un grand engagement de votre part : des études suggèrent que de courtes interactions sociales informelles (que ce soit en personne ou numérique), ainsi que seulement 10 ou 20 minutes de loisirs actifs, stimulent le bien-être. Donc, il ne s’agit pas de consacrer deux heures à socialiser chaque jour, mais plutôt de passer 20 minutes à rappeler un ami de longue date ou de donner un peu de son temps à une cause qui nous est chère.

Vous pouvez même optimiser ce temps en combinant le temps social avec d'autres activités, comme faire de l'exercice avec un ami. De cette façon, vous pouvez faire d'une pierre deux coups ; de plus, impliquer les autres dans vos objectifs vous permet de vous y tenir plus facilement.


Photo de couverture :  Lukas Blazek sur Unsplash

Victoria Germain

Crée des articles de blog et du contenu réseaux sociaux, toujours avec le sourire et avec l'envie d'apprendre.

Lire aussi