Se reconnecter à soi-même grâce à l’alimentation

Se reconnecter à soi-même grâce à l’alimentation

Se cocooner grâce à son alimentation, c'est possible !

Manger, se nourrir, s’alimenter n’est pas un acte anodin. C’est un acte de bienveillance envers soi-même : on prend soin de sa santé et surtout de sa vitalité. Il ne faut pas oublier que les aliments que nous ingérons, en se dégradant dans l’organisme, aident à construire les nouvelles cellules. Régénérer ses cellules internes en faisant le choix du « fast-food-soda-crème-glacée » n’est pas vraiment un choix judicieux. Au contraire, prendre le temps de faire ses courses, choisir, sentir les produits frais, imaginer les plats qu’on préparera en s’inspirant de ce que la Nature nous donne… Cela fait sens. Alors, en ces temps compliqués, où de nombreuses questions se posent sur notre santé mentale, voici quelques conseils pour vous kokooner de l’intérieur avec de bons petits plats. 

1. Mangez régulièrement


Si vous passez de longues périodes sans manger, votre corps ne peut pas fonctionner au mieux. Sauter des repas peut entraîner un trouble de la concentration, de la fatigue et/ou des maux de tête. Incluez un équilibre de glucides, de protéines et de graisses tout au long de la journée pour fournir à votre corps ce dont il a besoin. Avoir un équilibre de ces trois nutriments aide à maintenir un bon taux de glycémie et ainsi, vous vous sentirez plus énergique et de meilleure humeur.

Les aliments riches en fibre sont également importants pour vous maintenir en forme, et heureusement, bon nombre de denrées que nous trouvons dans nos placards en contiennent ! Pensez aux légumineuses comme les haricots ou les lentilles, les graines comme l'orge ou le quinoa, les fruits secs, ou le pain complet. 


2. Buvez suffisamment d’eau


L'eau potable vous donne de l'énergie et permet à vos cellules de fonctionner au mieux. Il est également vrai que la soif peut être confondue avec la faim, alors rester hydraté peut vous empêcher de manger plus que ce dont vous avez besoin.

Sachez que l’on récupère une bonne partie de l’eau, dont notre corps à besoin par les aliments que nous mangeons. En effet, les fruits et légumes sont en moyenne composés à 95 % d'eau. S’ils composent l’ensemble de vos repas, vous apportez déjà 1 litre, à 1,5 litres d’eau à votre corps. Pour le reste, vous devez boire régulièrement pour atteindre les 3 litres d’eau quotidiens.  


3. Mangez des assiettes « arc-en-ciel »

Un bon moyen de vous assurer d'obtenir une large gamme de nutriments est d'inclure des aliments entiers de toutes les couleurs dans votre alimentation : les aliments rouges (Exemples : tomates, poivrons) aident à maintenir votre cœur en bonne santé. Les aliments orange (Exemples : carottes, courge, potiron, l’abricot, l’orange) et jaune (Exemples : oignons, citrons, bananes) sont bons pour la peau et les yeux. Les fruits et légumes verts (Exemples : épinards, courgettes, brocoli, avocat, asperge, le kiwi, le raisin) contiennent une grande quantité de micronutriments et de vitamines, telles que les vitamines A, C et E. Ils aident à détoxifier votre foie, sont bons pour votre cœur et peuvent même réduire votre pression artérielle. Les fruits et légumes violets (Exemples : aubergine, myrtilles, chou rouge, myrtille, raisin noir) permettent de lutter contre la grippe, de combattre les inflammations, de diminuer la pression artérielle et d’améliorer la mémoire. Enfin, les aliments blancs (Exemple : le chou-fleur, les champignons, le poisson, la viande blanche) devraient figurer tous les jours dans vos assiettes, car ils possèdent des propriétés antivirales et antibactériennes, peuvent diminuer la pression artérielle et ont un effet anti-inflammatoire.



4. Dégustez un carré ou deux de chocolat noir


Le chocolat noir stimule la production de l’hormone du « bien-être » appelée endorphine. Elle se lie aux récepteurs de notre cerveau conduisant à des sentiments d'euphorie, similaires à ceux libérés pendant un exercice physique. Donc, manger du chocolat aide à réduire également la douleur et diminue les effets négatifs du stress. En plus d'améliorer votre humeur, le chocolat noir est également riche en antioxydants et bénéfique pour la santé de votre cerveau.


5. Planifiez vos menus de toute la semaine


La planification des repas réduit le temps passé au supermarché et facilite l'utilisation de tout ce que vous avez dans vos placards. Ainsi, vous éviterez le gaspillage ! Au début de la semaine, essayez de créer même un aperçu de ce que vous voulez manger dans les jours à venir, en combinant des produits de base de la cuisine avec des aliments frais.


6. Cuisinez pour (ou avec) les autres


Il y a des avantages psychologiques liés à la préparation de la nourriture pour les autres : l’amélioration de l'estime de soi et l'augmentation de la sensation de bonheur. Cela n'a pas besoin d'être quelque chose d'extraordinaire - discutez avec un ami sur FaceTime (distanciation sociale obligatoire !) pendant que vous préparez un plat de pâtes savoureux et rapide, ou apprenez à cuisiner une recette inconnue avec vos enfants.


7. Cuisinez attentivement


La pleine conscience est devenue un mot à la mode pour parler de santé mentale, et à juste titre. Vous forcer à vivre l'instant présent et à ne penser qu'à vos actions pendant que vous les exécutez est un excellent moyen de donner une pause à votre cerveau occupé. Utiliser la cuisine comme un temps de « pleine conscience » est une bonne idée pour faire le vide, en se concentrant uniquement sur les ingrédients, les mélanges, les odeurs, les textures, afin d’éveiller nos sens. Et, pour les cuisiniers maladroits, cette attitude entraîne également moins de coupures et de brûlures ! (Rires !)


8. Mangez consciemment


Faites au moins un repas par jour un repas attentif. Éteignez la télé, mettez votre téléphone de côté et concentrez-vous vraiment sur chaque bouchée. Vous l'avez cuisiné, alors faites-y attention lorsque vous le mangez ! Cela peut également être le moment idéal pour renouer avec vos proches ; discuter à table est bon pour vos relations, ce qui, à son tour, est bénéfique pour votre santé mentale. Et pour ceux qui sont seuls dans leur kokon, pourquoi ne pas organiser un dîner de groupe via FaceTime ou Skype ?


9. Prenez un verre de vin


Ne buvez pas beaucoup de vin, mais un verre à la fin de la journée peut faire des merveilles pour se détendre et réduire à la fois le niveau de stress et la tension artérielle. Boire un verre de vin est également le moyen de vous accorder un temps de relaxation lorsqu'il n'y a pas grand-chose d’autre à faire. Combinez cela avec une activité que vous trouvez relaxante, comme vous prendre un bain moussant ou s’adonner à la lecture d’un roman. Bref ! Savourez votre instant kokooning avec un verre de vin, vous l’avez bien mérité !

Auteur : Victoria Germain. 

Lire aussi