loading...

Rafraîchir votre logement, même sans la clim !

  • By Victoria Germain
  • 12 août 2020
  • 0 Comment
  • 282 Views

Il fait chaud, non ? Les températures ne cessent de grimper, et si dans la rue, c’est déjà étouffant, votre logement ressemble probablement à l’Enfer. Besoin d’un coup de frais ? Il existe des astuces super efficaces pour baisser la température de votre appart’ ou de votre maison, même sans clim !

1. Apportez de l’ombre et de la fraîcheur avec les végétaux

Les végétaux offrent bien plus d’avantages. Au-delà de leur ombrage, ils entretiennent, par évapo-transpiration, une ambiance de fraîcheur. Les plantes caduques (qui perdent leurs feuilles en automne) jouent un rôle d’écran l’été et laissent passer la lumière et le soleil en hiver. 

Vous pouvez planter un arbre isolé, une haie, des murs de plantes devant une baie vitrée (au sud ou à l’ouest), ou utiliser des végétaux secs (canisses, bambous…).

Pensez à arroser vos plantes, sur la terrasse, dans le jardin et dans la maison le soir, afin de rafraîchir l’atmosphère et éviter les pertes d’eau par évaporation. 

2. Suspendez des serviettes humides à vos fenêtres

Même si cela n’est pas très esthétique, cette astuce de grand-mère a déjà bien fait ses preuves. Le soir, habillez toutes vos fenêtres de draps ou de serviettes mouillées pour rafraîchir votre logement. L’évaporation absorbera la chaleur et refroidira la pièce en un rien de temps.

3. Fermez les volets, tirez les rideaux aux heures les plus chaudes

Ça peut paraître tout bête, mais c’est efficace : la journée, maintenez votre logement dans la pénombre en fermant les rideaux, volets et autres stores. À l’ombre, la fraîcheur restera plus longtemps.

4. Faites réfléchir la lumière

Si vos fenêtres ne sont pas équipées de volets ou de stores, ce qui est souvent le cas pour les fenêtres de toit, fabriquez simplement et rapidement des réflecteurs de lumière comme ceux que l’on place sur le pare-brise d’une voiture. Pour cela, découpez des pancartes en carton aux bonnes dimensions, recouvrez-les de papier aluminium et fixez-les à vos fenêtres. En renvoyant la lumière, ces réflecteurs empêcheront la chaleur d’entrer dans vos pièces.

5. Aérez au bon moment 

Alors que votre intérieur est resté confiné toute la journée, l’envie est grande de tout ouvrir en rentrant du travail vers 18 h-19 h. Soyez patiente et attendez que le jour se couche. C’est en effet à ce moment-là que les températures commencent à baisser. N’hésitez pas alors à ouvrir grand toutes les fenêtres et créer d’agréables courants d’air d’une pièce à l’autre. C’est notamment une bonne méthode pour être sûr de passer une bonne nuit sans bouffée de chaleur, souvent synonyme de premier signe d’insomnie.

En cas de nuit particulièrement chaude, si la fenêtre de la chambre à coucher est un peu éloignée du lit, il est également recommandé de laisser la fenêtre un brin ouverte. Il faut en effet prendre en compte le fait que les coups de vent d’été nocturnes peuvent être intenses et provoquer une désagréable sensation de nez bouché une fois le petit matin venu. Le mieux étant donc de ne pas se laisser tenter par le réflexe d’ouvrir grand la fenêtre avant de se coucher.

Aérer aussi le matin permet de bien laisser un maximum de fraîcheur entrer dans la maison avant les heures chaudes. Les courants d’air permettent de rafraîchir la maison plus rapidement, il ne faut donc pas hésiter à multiplier l’ouverture des fenêtres. Dès que les rayons du soleil se font plus intenses et que les températures extérieures deviennent plus fortes, il faut fermer les fenêtres.

6. Ventilez, ventilez, ventilez ! 

Si vous avez un ventilateur, il vous permettra de créer des circulations d’air. Privilégiez toutefois un appareil fixé au plafond avec régulateur de vitesse qui favorise un brassage lent et régulier de l’air. « Il est inutile de le laisser fonctionner s’il n’y a personne dans la pièce, car il ne rafraîchit pas l’air, mais le brasse. » 

Ne dormez pas à proximité d’un ventilateur : l’air parfois sec et froid risque de dessécher les sinus ou la gorge et peut causer des crampes et contractions musculaires. 

7. Débrancher les appareils électriques 

En cas de canicule, il est conseillé de débrancher les appareils électriques que vous n’utilisez pas, car ils produisent de la chaleur. Évitez également de vous servir de votre four, de vos plaques de cuisson ou de votre fer à repasser. De même, pensez à dépoussiérer le condensateur de votre réfrigérateur, ceci afin d’éviter les surchauffes et à utiliser un socle pour PC portable avec ventilateur intégré. Vous profiterez ainsi de la canicule pour prendre des bonnes habitudes d’économie d’énergie.

8. Prenez des nouvelles habitudes 

Cela parait évident, mais le changement du linge de lit compte. Troquer sa couette d’hiver contre une couette plus fine, adaptée à la chaleur estivale ou un simple drap plat permet de dormir tranquillement sans être envahi par une chaleur nocturne insupportable et qui vous empêchera de dormir correctement. Préférez des matières naturelles qui limitent la sensation de chaleur comme c’est le cas du lin.

Aussi, pour avoir un bon sommeil aussi, le mieux étant de prendre des douches fraîches plutôt que chaudes même si cela peut sembler être une évidence. Utiliser de l’eau froide a aussi l’avantage de ne pas créer trop de buée, d’humidité ou de vapeur dans la salle d’eau. Cette même chaleur qui pourrait se propager un peu partout dans l’intérieur et qu’il serait difficile d’évacuer en ouvrant les fenêtres à cause de la chaleur extérieure.

Du côté de la cuisine, c’est la même idée principale qu’il faut retenir puisqu’utiliser le four par exemple génère de la chaleur. Même si la porte reste fermée après avoir préparé le plat, la chaleur se dégage. Il vaut mieux donc se contenter de faire de cuisiner des plats froids. Autant de petites astuces qui vous changeront la vie et qui, mises bout à bout, vous sauveront la mise cet été, on vous le garantit.

9. Dorlotez vos boules de poiles

Enfin, si vous avez des animaux de compagnie, n’hésitez pas à leur installer un linge humide sur lequel s’allonger, tout en évitant de les exposer aux courants d’air. Sans oublier l’hydratation tout au long de la journée, pour vous comme pour eux !

10. Améliorez l’isolation de votre logement 

Avez-vous pensé à un investissement sur le long terme pour vous protéger de la chaleur ? Sans compter sur la clim’, trop énergivore, il existe d’autres aménagements tels que : l’isolation de la toiture, des murs et des sols, par exemple. Ces solutions sont également utiles pour d’autres saisons. En été, le matériau isolant absorbe la chaleur et en hiver, le froid. Moins coûteux, l’achat de films isolants de survitrage est également un bon investissement. Pensez donc à réaliser les travaux nécessaires pour vous protéger de la chaleur en été, et du froid en hiver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *