Quelles sont les différentes traditions de Noël à travers le monde ?
Se cocooner
23/12/20

Quelles sont les différentes traditions de Noël à travers le monde ?

Même en 2020, chaque pays respectera ses us et coutumes pour fêter la fin d'année !

En France, la période de Noël est l’occasion d’une véritable effervescence, un joyeux bouillon où tout s’anime, tout s’accélère, tout devient féérique pour les petits comme pour les grands. Entre l’illumination des rues, les vitrines des grands magasins, les marchés de Noël et crèches animées, les jeux d’eau, de son et de lumière… On n’en finit plus de s’émerveiller avec un cœur d’enfant. Mais qu’en est-il de ces traditions dans le monde ? La planète tourne-t-elle seulement autour de Noël comme en France et comment cet évènement mythique est-il appréhendé ailleurs ? Entre rites et traditions, on vous embarque pour un petit tour du monde autour des fêtes de fin d'année !


En Suède : une fête rythmée par des lumières et des chants 


Selon la légende, Santa Lucia, une vierge sicilienne du quatrième siècle, portait une couronne de bougies pour éclairer son chemin alors qu'elle apportait de la nourriture aux chrétiens qui se cachaient dans des tunnels sombres pour échapper à la persécution.

Depuis, sa générosité est célébrée tous les ans, au matin du 13 décembre ! Un jour de fête en Suède, autant à l’école, qu’en famille, au bureau ou à l’Église ! Chaque année ce jour-là, des centaines de jeunes filles vêtues de robes blanches ornées d’une ceinture rouge, d'une couronne de bougies lumineuses sur la tête et d'une bougie à la main, défilent et chantent durant une procession. Leurs douces chansons illuminent ainsi l’obscurité de cette nuit hivernale.

Pour la petite histoire : lorsque le 13 décembre tombe un week-end, il est de coutume en Suède que le père reste au lit pendant que la mère habille les enfants de longues robes blanches et prépare la couronne que la “Sainte Lucie” de la famille va porter. Puis on réveille papa en chantant la chanson de la Sainte Lucie et toute la famille partage le petit-déjeuner au lit !

Si vous avez la chance d’être en Suède à cette période de l’année, nous ne pouvons que vous encourager à découvrir un concert de la Sainte Lucie. Vous verrez, c’est magique et très émouvant !


Crédit : @ju.redsock


Au Brésil : on fête la nouvelle année sur la plage !


Pour le Nouvel An, la fête bat son plein au Brésil et en particulier sur la plage de Copacabana. Chaque 31 décembre, près de deux millions de personnes s’y rassemblent pour faire la fête, danser et assister au plus beau feu d'artifice du pays.

Les participants se retrouvent sur le sable pour honorer "lemanjá", une divinité associée à la mer ! Pour obtenir sa protection, des fleurs et des cadeaux les plus divers (bougies, bijoux, miroirs, parfums) sont déposés dans des barques et offerts à la mer. Les plus fervents sautent sept fois dans l’eau pour s’assurer les bonnes grâces de la déesse. Réussir à sauter sept vagues va porter bonheur pour l’année à venir. Après ce rituel, il ne faut surtout pas tourner le dos à la mer, au risque de contrarier la déesse.

Pour l’occasion, tous sont vêtus de blanc, une couleur censée porter chance pour le reste de l’année. Ils peuvent admirer un spectaculaire feu d'artifice (le plus beau du pays) avant de danser jusqu’au bout de la nuit au son de la samba ou du forró !


Crédit : @ju.resocks


Porto Rico : on chante Noël de maison en maison... 


Que signifie fêter Noël au rythme de la salsa et du reggaeton à Puerto Riiiiico ?

Cette île merveilleuse et enchanteresse est encore plus magique à l'époque de Noël. Les festivités y durent presque... deux mois ! Le secret d'une fête réussie ? Des chants, de la musique et du soleil, le tout baigné de bonne humeur latino !

La tradition veut que les festivités commencent fin novembre dans toute l'île. Chaque ville ou village organise ses propres festivals, le plus souvent sur la place centrale.
Une coutume de Noël parmi les plus amusantes sont les célèbres “parrandas” (fêtes) qui commencent au début du mois de décembre.

Traditionnellement, les “parrandas”, aussi appelées "asaltos" (assaut) consistent à ce qu’un groupe de musiciens arrivent chez des amis, des parents ou des voisins tôt le matin et les surprennent en criant “Asalto!”. Ils chantent jusqu’à ce qu’ils se réveillent et qu’ils finissent par ouvrir la porte. Une fois à l’intérieur de la maison, ils continuent à chanter et à jouer de la musique, en dégustant des plats typiques du pays. Les musiciens peuvent choisir de rester dans une maison, ou bien de parcourir la ville à la recherche d’autres foyers à réveiller.

Crédit : ju.redscoks


Grèce : le jour de l’an et de la Saint Basile 


Le soir du 24 décembre marque la fin d’un jeûne de 40 jours. Les Grecs font donc un bon repas le soir de Noël. Néanmoins le réveillon est plutôt célébré le 31 décembre au soir (à minuit). Le Père Noël est alors incarné par Saint Basile et l’on partage la Vassilopita, ainsi que des cadeaux. Cette tradition remonte au 4ème siècle lorsque Saint Basile, alors évêque de Césarée, s‘engagea dans un combat contre la famine. Il trouva le moyen de distribuer les pièces aux pauvres, en cachant chaque pièce dans une "pita".

Autre petite anecdote : en Grèce le sapin de Noël n’a pas vraiment la cote !
Traditionnellement, les Grecs décorent leurs maisons de bateaux au lieu du célèbre sapin de Noël. À l’origine, les familles de marins exprimaient ainsi leur gratitude pour le retour en toute sécurité du père et des fils de la maison, et cette tradition se poursuit encore de nos jours !

crédit :@ju.redsocks

Auteur : Victoria Germain

Lire aussi