L’arrivée dans une nouvelle ville, ça déménage !

L’arrivée dans une nouvelle ville, ça déménage !

Pour s'installer dans une nouvelle ville : pas d'improvisation !

Lorsqu’on arrive dans une nouvelle ville, il peut être angoissant de devoir tout reprendre à zéro. Heureusement, notre équipe de Kokooners est là pour s’occuper de vous et de votre recherche de logement. Déjà présent sur Paris, Bordeaux, Nantes, Marseille et Lyon, nul doute que vous matcherez avec un de nos passionnés de l’immobilier qui comprendra parfaitement votre nouveau projet de vie. Car c’est une nouvelle vie qui démarre avec ses aléas, mais surtout ses avantages. Il est important de s’organiser et de procéder par étapes pour imaginer pouvoir passer des premiers mois relativement plus simple. Suivez nos conseils étape par étape pour un changement de vie en douceur. 

Photo de Tycho Atsma sur Unsplash


Passez du temps dans la ville convoitée :

Une erreur à ne surtout pas commettre si l’envie de quitter votre travail et votre région vous démange, tout plaquer - logement, emploi, réseaux professionnels… - sur un coup de tête. Un changement de vie se prépare et s’anticipe, parfois des mois ou des années à l’avance, pour être réussi.

Premier conseil, si vous avez une ville en tête il est impératif de se rendre sur place le temps d’un week-end ou pendant les vacances afin de voir si vous vous y sentez bien. D’une personne à l’autre, les critères d’installations réussies dans une nouvelle ville diffèrent. Si vous êtes sensible au climat, le degré d’ensoleillement, la pluviométrie ainsi que la pollution seront des points à ne pas négliger. Si vous avez des enfants, vous devrez être attentif à la carte scolaire ou les loisirs proposés par la ville. Si le temps de transport est un élément moteur de votre envie de quitter votre travail actuel, vérifiez que dans la ville choisie, vous ne retrouverez pas les mêmes problèmes.


Mais chacun sait qu’en deux jours de week-end ou quelques jours de congés, il est presque impossible de dresser un portrait fidèle de la ville que vous souhaitez habiter. La solution ? Faire appel à un Kokooner qui connaît parfaitement la région ou la ville où vous souhaitez déménager. Parce qu’il y habite actuellement, ou parce qu’il y a habité, il a eu l’opportunité de contempler la ville, de la parcourir dans les moindres détails. Ainsi, il connaît la population, les activités à faire, les quartiers où il fait bon vivre et d’autres où la fête bat son plein. Il pourra aussi vous conseiller des évènements pour aller à la rencontre des habitants de la ville. Cela vous permettra de vous faire de nouveaux contacts et peut-être même de nouveaux amis !

Photo de Maria Ziegler sur Unsplash


Prévoir un logement en location dans un premier temps : 

Chez Kokoon, nous vous recommandons de prévoir un logement en location les premiers temps. Cela vous permettra de vous rendre compte de ce que représente concrètement la vie quotidienne dans ce nouvel environnement, tout en vous laissant la possibilité d’en changer facilement en cas de déconvenue. En général, les déménagements font suite à un changement de travail, laissez-vous le temps de la période d’essai pour prendre vos marques.


Bien entendu, pour trouver votre nouveau cocon, vous allez devoir organiser des rendez-vous… Ou pas ! En vue de votre arrivée, vous pouvez missionner un de nos Kokooners pour vous dénicher le logement idéal. C’est lui qui se déplacera pour faire toutes les visites nécessaires. Ainsi, fini les déplacements fatigants, prenants et coûteux. Vous ne vous déplacerez que pour découvrir LE bien immobilier qui correspondra à l’ensemble de vos critères. 


Et pour le dossier de location ? Là encore, nos Kokooners sont votre meilleur atout. En amont des visites, il ou elle, vous aidera à rassembler toutes les pièces indispensables et se chargera également de le défendre auprès des agences immobilières ou des propriétaires. 

Vous ne visiteriez que les logements pour lesquels votre dossier de location est approuvé, ainsi, pas de déception possible ! 


Bref, faire appelle à un Kokooner est la meilleure manière de ne pas vous épuiser totalement avant le déménagement !

Photo de HiveBoxx sur Unsplash


Financer votre déménagement : 

Un déménagement, ça se prépare ! Choisissez d’abord votre mode de déménagement : faire appel à un professionnel ou déménager seul, et préparez ensuite vos cartons à l’avance ! Mais, pas de panique, pour les As de la dernière minute, on a aussi quelques conseils en réserve… ;-)

Si vous souhaitez faire appel à un déménageur, n’hésitez pas à demander plusieurs devis que vous preniez des déménageurs ou que vous louiez un camion.


Avez-vous le droit à une aide financière pour vous aider à déménager ? Si vous êtes chômeur de longue durée et que votre indemnisation chômage est égale ou inférieure au montant minimal de l’ARE (aide au retour à l’emploi), soit 29,38 €/jour en 2020, vous êtes éligible à l’aide à la mobilité versée par Pôle emploi pour un contrat de plus de 3 mois et à plus de 60 km du domicile.

Avec trois enfants à charge minimum et si vous bénéficiez de l’APL ou de l’ALF pour votre nouveau logement, la CAF verse une prime de déménagement. Son montant est plafonné et est en fonction du nombre d’enfants à charge.

Action Logement propose également deux aides :

  • Le Mobili-pass : prêt de 3 000 à 3 500 € pour les salariés d’entreprises de 10 salariés ou plus qui doivent changer de lieu de résidence principale ou trouver un second lieu de résidence, suite à une embauche, une mutation professionnelle, un déménagement de l’entreprise. Il s’agit d’une avance qui doit être remboursée en trois ans à un taux de 1 %.
  • L’aide à la mobilité : aide de 1 000 €, sous condition de revenu, aux salariés qui déménagent pour se rapprocher de leur entreprise ou qui démarrent un contrat de travail (CDI, CDD, apprentissage, intérim ou alternance). La localisation du nouveau logement devra lui permettre d'utiliser les transports en commun ou de réduire son temps de trajet domicile-travail en voiture à moins de 30 minutes.

Photo de Helena Lopes sur Unsplash


Se recréer une vie sociale rapidement : 

Ça va de soi, mais une des premières choses est de se tourner vers les personnes qui partagent votre quotidien. Quand bien même les relations ne resteraient que dans le cadre professionnel ou universitaire, c’est toujours plus agréable d’évoluer dans un milieu dans lequel on trouve sa place.


Cela dit, gare à ne pas se reposer uniquement sur les personnes que vous croisez au quotidien. C’est bien sûr important d’être en bons termes avec votre entourage. Mais il est de bon ton d’élargir votre cercle social pour changer ses idées. Pour cela, rien de tel que de s’inscrire à une activité régulière, comme un sport ou un loisir. La liste des activités disponibles dans votre lieu de résidence est bien souvent indiquée sur le site de la ville. Allez y jeter un petit coup d’œil !


Adhérer à des associations est une bonne solution si vous souhaitez rencontrer des personnes partageant vos centres d’intérêt. Que ce soit du bénévolat ou encore des manifestations culturelles. Une bonne manière d’occuper son temps libre pour s’intégrer un peu plus dans votre nouvelle ville !


Si Facebook peut être utile, c’est LE bon moment. Il existe un tas de groupes Facebook ou de Pages permettant de mettre en relation les utilisateurs d’une même localité, où que vous soyez, et quel que soit votre âge. Cela peut paraître comme une bonne alternative aux associations si vous êtes d’un caractère réservé. Échanger d’abord à travers des écrans peut aider à surmonter la timidité ! Parmi les sites les plus connus, il existe On Va Sortir. Les membres y proposent des sorties en tout genre ! Bowling, ciné, concerts… Plus d’excuses pour rester cloîtrés chez vous !

Photo de couverture : Photo by Handiwork NYC on Unsplash

Victoria Germain

Crée des articles de blog et du contenu réseaux sociaux, toujours avec le sourire et avec l'envie d'apprendre.

Lire aussi