15 choses à penser pour changer d’appartement sans stress ✌️

15 choses à penser pour changer d’appartement sans stress ✌️

Emménager dans son premier appartement est un passage obligé vers la vie d’adulte. Pour certain·e·s, c’est même un pas de géant vers la vie future. En effet, changer de logement permet de réaliser ses rêves, de cohabiter avec son partenaire et parfois même, de tout recommencer à zéro. Cette transition immobilière se transforme en un nouveau chapitre de votre histoire qu’il est important de mener à bien. Pour changer d’appartement sans stress, découvrez tout de suite notre to do list !

1. Budgétiser son projet de location


S’il s’agit de votre premier logement, sachez que divers coûts sont à prévoir. Tout d’abord, vous devrez prévoir l’abonnement à une offre énergie. De plus, vous devrez prévoir un mois de loyer pour payer la caution.


Vous devrez aussi souscrire à un abonnement pour avoir internet et un bouquet de chaînes pour la télé.  Et si vous avez une voiture, pensez aux coûts de parking éventuels. Vous devrez aussi assurer votre nouveau logement, mais nous y reviendrons au point n°8. Enfin et si vous optez pour une location non meublée, il faudra acheter des meubles. Bref, toutes ces dépenses représentent des coûts mensuels à prendre en considération !

2. Monter son dossier de location


Anete Lusina, Pexels


Pour que votre dossier de location fasse mouche auprès du propriétaire, il faut d’abord le monter de toutes pièces. Dans ce but, vous devrez réunir trois documents obligatoires :


  1. Une copie de votre carte d’identité ;
  2. Une copie de vos trois derniers bulletins de paie ou de vos deux derniers bilans ;
  3. Un justificatif de domicile de moins de 3 mois (facture d’énergie ou taxe d’habitation).


Bien sûr, certains éléments vous permettront de vous distinguer des autres locataires potentiel·le·s. Insérez tous les documents qui pourraient rassurer le·la propriétaire et prouver votre sérieux. Enfin, soignez la présentation de votre dossier de location. C’est un détail… mais ça compte parfois.

3. Trouver un ou plusieurs garants pour changer d’appartement sans stress


Pour que votre dossier plaise à votre futur·e propriétaire, il est préférable de trouver un ou plusieurs garants. Savoir que des personnes ou des institutions sont prêtes à vous porter secours en cas de pépin est rassurant pour le·la propriétaire.


Mettez-vous à sa place : celui-ci veut éviter à tout prix les impayés !


Si aucun de vos proches n’est partant, trois options sont possibles. Vous pouvez faire appel à un garant payant, mettre en place une caution bancaire ou solliciter une caution Visale.


Cette troisième et dernière possibilité est extrêmement sécurisante pour le propriétaire. D’ailleurs, 97% des propriétaires sont satisfaits du cautionnement Visale selon une étude Opinion Way.

4. Définir votre zone de recherche


L'endroit où vous vivez compte autant que l'agencement de votre appartement. Dans l’idéal, choisissez un endroit proche des commerces et des écoles (si vous avez des enfants).


Si vous aimez faire la fête, ne vous éloignez pas trop du centre-ville !


Et si vous travaillez en banlieue, optez pour un quartier bien desservi par les transports en commun. Un long trajet le matin et le soir peut gâcher une journée. Alors, calculez la distance entre votre lieu de travail et votre zone de recherche.


Enfin, si vous êtes en télétravail, il ne vous reste plus qu’à trouver la région idéale pour vivre et travailler.

5.  Penser aux prestations externes

Ekaterina Belinskaya, Pexels


Lorsque l’on est étudiant·e et qu’on loue un studio, celui-ci n’est pas forcément équipé d’une machine à laver. Auquel cas, assurez-vous qu’une laverie soit disponible à proximité de votre appartement de rêve.


Deuxième cas de figure : vous aimez le sport et ne pouvez pas vous passer de la salle de sport. Assurez-vous qu’une salle de sport se trouve pas loin de votre logement afin de rester en forme toute l’année.


Vous pensez à autre chose ? Un dressing ? Une baignoire ? Une seconde chambre pour travailler chez vous ? Notez ces éléments et gardez-les avec vous lors de vos recherches locatives. Ou confiez-les à un·e chasseur locatif pour qu’il trouve votre cocon parfait !

6. Songer à la colocation


La colocation est une forme de location très avantageuse à la fois pour les propriétaires et pour les locataires.


Grâce à la colocation, vous ne serez jamais seul·e. De plus, vous payez souvent bien moins cher que dans un appartement ou une maison classique. Enfin, habiter en colocation est une très bonne manière de se faire des ami·e·s en débarquant dans une nouvelle ville.

7. Penser au bien-être de son animal de compagnie

Danielle Daniel, Pexels


Si vous avez un chien ou un chat, vous devrez prendre en compte ses besoins dans votre recherche de logement.


Un chien aura besoin d’un jardin ou à minima d’espaces verts à proximité. Ainsi, il pourra renifler de bonnes odeurs, socialiser avec d’autres chiens et faire ses besoins facilement.


Si vous avez un chat, pensez à choisir un logement suffisamment grand. Dès lors, vous n’aurez plus qu’à aménager votre cocon pour vivre à votre petit chaton (ou votre gros matou) !

8. Assurer son nouveau logement !


L’assurance habitation est obligatoire pour louer et changer d’appartement sans stress. Celle-ci vous protège des risques locatifs suivants :

  • incendie ;
  • dégâts des eaux ;
  • vols ;
  • bris de glace ;
  • explosion ;
  • catastrophe naturelle, etc.


Côté tarifs, l’assurance habitation peut être plus ou moins chère en fonction de la localisation du logement, de son nombre de mètres carrés et de sa nature. Par exemple, assurer un studio de 20m² à Lyon coûtera environ 7€ par mois. Alors qu’une maison nantaise de 90m² sera plus chère à assurer : environ 40€ par mois.

9. Tirer un trait définitif sur son ancien logement


Avant d’emménager dans un appartement ou une maison, il faut mettre fin à sa relation avec son ancienne habitation. Car même s’il est temps de tourner la page, vous avez de nombreux souvenirs sous votre ancien toit.


Pour faire votre deuil dans les règles de l’art, envoyez une lettre de résiliation de bail 3 mois avant pour un appartement meublé et un mois avant pour un logement non meublé. Puis, assurez-vous qu’il n’y aura pas trop d’objets manquants lors de l’état des lieux. Si c’est deux couverts, ça va. Mais si vous avez fait un trou dans le mur, il serait préférable de le reboucher avant la remise de l’appartement. Histoire de récupérer la caution, quoi.

10. Lire son bail attentivement


Votre dossier a été accepté par le·la propriétaire ? Vous avez assuré votre nouveau logement ? Et vous avez tiré un trait définitif sur votre ancien appartement ? L’heure est venue de lire attentivement votre bail de location.


Cependant, ne vous inquiétez pas trop.


Si vous découvrez des vices cachés dans le logement, vous aurez 10 jours (à compter de l’établissement de l’état des lieux) pour en informer votre propriétaire. À cet instant, il·elle pourra prendre des mesures correctives et/ou modifier l'état des lieux.

11. Faire ses valises

Karolina Grabowska, Pexels


Que vous quittiez la maison familiale, votre résidence étudiante ou votre appartement, un déménagement s’impose. Et vous aurez peut-être envie de tout mettre dans votre valise. Or, ce raisonnement risque de vous desservir.


L’emménagement dans un nouveau logement est le moment opportun pour se séparer de vos goodies et objets inutiles.


Profitez de ce nouveau départ pour vous débarrasser de tout ce que vous avez accumulé au cours de votre vie. C’est ainsi que vous pourrez changer d’appartement sans stress.


Donnez, jetez ou recyclez tout ce dont vous n'avez pas vraiment besoin. Et si certains objets ont une valeur sentimentale vraiment trop forte, conservez-les dans un coin de votre cave.

12. Demander de l’aide pour déménager et changer d’appartement sans stress

Artem Podrez, Pexels


Pour changer d’appartement sans stress, deux options s’offrent à vous côté déménagement : le faire vous-même ou faire appel à des déménageur·euse·s.


L’option la moins chère est bien entendu la première. Une fois que vous avez trouvé deux trois ami·e·s pour vous prêter main forte, planifiez le jour du déménagement. Louez un camion de déménagement si vous avez des meubles lourds et réquisitionnez vos proches (en échange d’une bière en fin de journée).


En amont, emballez vos affaires dans des cartons à l’aide de papier bulle et de ruban adhésif. Et pour savoir quel carton va dans quelle pièce, n'oubliez pas de leur donner des petits noms !


Pensez à informer tout le monde de votre changement d’adresse (CAF, impôts, sécurité sociale, etc.). Enfin, changez d’adresse sur la carte grise de votre véhicule. Vous avez un mois pour le faire. Mais le plus tôt sera le mieux.

13. Voir les choses en grand côté rangement


Même si vous avez fait un gros tri dans vos affaires, vous aurez besoin de rangement dans votre nouvel appartement. La plupart des logements en location ne disposent pas d'énormes placards et d'étagères intégrées. C’est pourquoi vous devrez trouver des solutions pour gagner de la place.


Pour cela, voici quelques objets gain de place à shopper avant votre emménagement :

  • Boîtes de rangement ;
  • Lampe de bureau/boîte à crayons ;
  • Meubles modulables ;
  • Vide-poche à accrocher au mur ;
  • Tabourets empilables…

14. Décorer votre logement

Rachel Claire, Pexels


Lorsqu’on loue un bien, on ne sait pas toujours si on peut faire des trous dans les murs, faire des retouches de peinture, changer le revêtement de sol… Selon la loi n°89-462 du 6 juillet 1989, article 7 f) : « le locataire ne peut transformer les locaux et équipements loués sans l’accord écrit du propriétaire [...]. »


Ainsi, il est préférable de demander à votre propriétaire de donner son accord écrit si vous souhaitez repeindre, changer de revêtement de sol ou faire des trous dans les murs.


Mais rien ne vous empêche d’ajouter des rideaux, des plantes, des posters, des tableaux, des tapis : de la vie quoi ! Cela vous permettra de changer d’appartement sans stress et de vous approprier les lieux. Pour faire des économies, n’hésitez pas à faire de la récup’ ou à donner une nouvelle vie à des meubles anciens.

15. Simplifier tout votre processus de recherche


Pour simplifier tout votre processus de recherche (visites, démarches administratives), vous pouvez aussi faire appel à un ou une Kokooner. Disponibles partout en France, les Kokooners sont des chasseur·euse·s immobilier·e·s locatif·ve·s prêts à en découdre.


Leurs forces ? Ils·elles s’adaptent à vos besoins, à vos envies et à votre personnalité. Vous pourrez leur donner une liste de critères qui vous importent et ils·elles s’occuperont du reste.

Changer d’appartement sans stress : on a fait le tour, c’est à votre tour !

Maintenant que vous connaissez toutes les étapes pour changer d’appartement sans stress, c’est à vous de jouer ! Commencez par budgétiser votre projet de location et monter votre dossier de location. Vous avez une question sur la suite des événements pour vous ? Besoin d’une personne de confiance pour chercher votre logement à votre place ? Consultez notre FAQ ou contactez notre équipe par mail. Nous serions heureux de vous accompagner dans votre projet immobilier locatif !

Amandine Dujardin

Agite sa plume pour rédiger des articles optimisés SEO qui parlent aussi bien aux humains qu’aux robots.

Lire aussi